LE FORUM DES HOMMES QUI AIMENT PORTER DE LA LINGERIE FEMININE


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

VOTRE PREMIERE CULOTTE

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Sam 3 Mai 2014 - 3:11

Réponse à LebonPlairsir... d'être en culottes
Douloureuses rencontres à cause d'une féminité mais qui n'effacera pas ce que nous ressentons au plus profond de nous-mêmes.
Plus tôt savons nous poser et introspecter notre ressenti, sans verser dans ses aller retour incessants sur ce que nous sommes vraiment, plus vite nous saurons assumer cette différence qui nous mènera à cette paix intérieure.
Le regard des autres culpabilisant est le regard d'une société clivante et conformiste avec ses règles normatives réagissant la vie des couples. A partir de ce postulat, le temps qu'elle évolue sur son schéma du genre humain, donc de reconnaître la complexité des structures et liens sociaux entre individus, à nous d'être suffisamment fort d'affronter l'hostilité. S'accepter, car s'affranchir de cette part de féminité est un doux rêve, et se reconnaître comme "normal", c'est faire un pas vers cette plénitude recherchée. Le seul moyen d'y parvenir est d'être honnête avec soi-même, ne pas se tromper sur son "moi" et si possible d'être "vrai" avec sa partenaire: la sincérité et la pédagogie a du bon et peut nous faire connaître de belles rencontres.
Ma femme savait que j'étais féminin dès le départ et me laisse vivre (pour son plus grand plaisir) cette féminité. La singularité de son comportement plus que bienveillant n'est pas le lot de toutes les femmes. C'est ma chance, mais il faut savoir la provoquer grâce à un fil conducteur intellectuel.
Je sais que chacun chemine différemment selon son vécu, et le temps de maturation n'effacent pas tous les blocages ou conflits internes. Mon histoire personnelle n'est en rien un exemple mais le témoignage vivant que rien n'est impossible... Si j'en étais à me poser des questions, je n'aurai jamais rencontrer ma femme et serai volontairement rester célibataire.
Et demain c'est achat de lingerie avec Madame.

Voir le profil de l'utilisateur

27 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Sam 3 Mai 2014 - 11:57

J'admire la sagesse d'Alycia qui me semble être allée/e très loin non seulement dans l'acceptation, mais aussi la compréhension de soi-même ; dans l'absolu c'est sans doute toi qui as raison, notre sérénité est à ce prix. Oui mais quel chemin semé d'embûches pour parvenir ne serait-ce qu'aux premières étapes de la rédemption… Le poids social est si lourd et pesant, les méandres de la psyché si retors et torturants qu'on peut passer de longues années à se débattre dans les affres de la culpabilisation, écartelés à jamais entre un besoin qu'on sait désormais irrépressible pour ne pas dire incontrôlable et la hantise sinon l'angoisse d'être déviant….

Voir le profil de l'utilisateur

28 Une Première qui ouvre la voie... le Mer 21 Mai 2014 - 16:16

Bonjour,

Je suis à l'origine de ce premier post et de la première question "votre première culotte"...

Après des années et vos témoignage ainsi que ceux d'inconnus lus ailleurs sur le web, je me rend compte que cette première fois , cette première culotte ou cette première pièce de lingerie (collants, nuisette, soutient-gorge...) une fois essayée est bien souvent le déclencheur d'une ouverture à la féminisation.

Et cela ne couvre pas seulement les volets de l'apparence mais aussi de la façon d'être, de se comporter et d'aimer...

Lorsque j'étais enfant, ma mère en m'initiant ma montré une certaine "normalité" (porter des culottes de fille) qui est devenue mienne et je me suis posé la question de savoir si c'était "normal" et "obligatoire" lorsqu'elle m'a équipé de slips de garçon pour aller au collège.
Car ma "norme maternelle" était plus douce, plus confortable que ce que j'ai eu à porter pour "être comme les autres garçons".
Dès lors, ayant pu tester les deux types de sous vêtements, je n'ai eu de cesse de vouloir retrouver les sensations et le bien être physique (et aussi psychologique, en tant qu'équilibre interne) que j'ai découverts dans mon enfance. C'est pour cette raison que dès que j'ai pu, j'ai emprunté les slips de ma sœur jumelle puis j'ai acheté moi même mes premières culottes. Ce n'était pas un attrait sexuel ou une recherche d'excitation mais simplement pour moi un retour à la "normale".

Il en est maintenant de même pour les nuisettes, les bas ou les jupes : pourquoi devrais-je me priver de quelque chose qui peut être confortable, agréable et pratique ?
Je ne me sent pas pour autant déviant, j'aime ce qui est beau et agréable, même si cela se retrouve surtout dans l'univers "féminin"...

La "Culotte" est une norme qui est accrochée au "Féminin" comme pour tout ce qui est lingerie. Il est temps que cela change un peu pour le bien être de tous.

La norme est la voie du plus grand nombre dans la société et il faut soit s'y plier soit faire preuve d'un certain courage pour braver les diktats de cette société.
Merci et bravos à tous ceux et toutes celles qui préfèrent vivre en harmonie avec eux même plutôt que souffrir en silence en se pliant toute leur existence aux lois du plus grand nombre !

Amicalement,
Lacelover

Voir le profil de l'utilisateur

29 Ma première culotte le Jeu 29 Mai 2014 - 18:44

Ma première culotte...
Celle dont je me souviens le plus est une culotte en dentelle couleur peau...
Je me souviens que je l'ai porté assez longtemps... Mais, j'ai fini par l'égarer.
Ce souvenir me fait penser que je vais tâcher d'en retrouver une... presque à l'identique, j'espère...
Biz :-)

Voir le profil de l'utilisateur

30 Première culotte le Jeu 29 Mai 2014 - 18:52

Lacelover a écrit:Bonjour,

Je suis à l'origine de ce premier post et de la première question "votre première culotte"...

Après des années et vos témoignage ainsi que ceux d'inconnus lus ailleurs sur le web, je me rend compte que cette première fois , cette première culotte ou cette première pièce de lingerie (collants, nuisette, soutient-gorge...) une fois essayée est bien souvent le déclencheur d'une ouverture à la féminisation.

Et cela ne couvre pas seulement les volets de l'apparence mais aussi de la façon d'être, de se comporter et d'aimer...

Lorsque j'étais enfant, ma mère en m'initiant ma montré une certaine "normalité" (porter des culottes de fille) qui est devenue mienne et je me suis posé la question de savoir si c'était "normal" et "obligatoire" lorsqu'elle m'a équipé de slips de garçon pour aller au collège.
Car ma "norme maternelle" était plus douce, plus confortable que ce que j'ai eu à porter pour "être comme les autres garçons".
Dès lors, ayant pu tester les deux types de sous vêtements, je n'ai eu de cesse de vouloir retrouver les sensations et le bien être physique (et aussi psychologique, en tant qu'équilibre interne) que j'ai découverts dans mon enfance. C'est pour cette raison que dès que j'ai pu, j'ai emprunté les slips de ma sœur jumelle puis j'ai acheté moi même mes premières culottes. Ce n'était pas un attrait sexuel ou une recherche d'excitation mais simplement pour moi un retour à la "normale".

Il en est maintenant de même pour les nuisettes, les bas ou les jupes : pourquoi devrais-je me priver de quelque chose qui peut être confortable, agréable et pratique ?
Je ne me sent pas pour autant déviant, j'aime ce qui est beau et agréable, même si cela se retrouve surtout dans l'univers "féminin"...

La "Culotte" est une norme qui est accrochée au "Féminin" comme pour tout ce qui est lingerie. Il est temps que cela change un peu pour le bien être de tous.

La norme est la voie du plus grand nombre dans la société et il faut soit s'y plier soit faire preuve d'un certain courage pour braver les diktats de cette société.
Merci et bravos à tous ceux et toutes celles qui préfèrent vivre en harmonie avec eux même plutôt que souffrir en silence en se pliant toute leur existence aux lois du plus grand nombre !

Amicalement,
Lacelover
Tu as tout à fait raison... Lace lover...
Il faut briser les normes que nous avons commencé
à ébrécher en ouvrant la voie par notre première culotte...
Au plaisir de discuter avec toi ! Bye :-)

Voir le profil de l'utilisateur

31 Je viens d'arriver le Mer 4 Juin 2014 - 10:26

Bonjour à toutes et tous,

Je viens d'arriver sur ce forum où je trouve (enfin!) d'autres amoureux de la lingerie.
Pour ma part, ma première petite culotte appartenait à ma soeur. Je devais avoir 13 ans et depuis longtemps les rayons lingerie ou les pages sous-vêtements du catalogue Trois Suisses avaient toute mon attention secrète. N'en pouvant plus, j'ai tenté plusieurs approche du tiroir à culottes de ma soeur. Puis, finalement, j'ai pu vaincre ma peur (ou est-ce mon excitation qui l'emporta ?) et je découvris cette endroit magnifique et secret que je recherche toujours aujourd'hui. Par sécurité, je choisis une culotte en bas des petites colonnes où elles étaient rangées afin que cela se remarque le moins possible. C'est en tremblant que j'ai déplié la petite culotte blanche en coton avec son petit noeud rose sur le devant. Je me déshabillais lentement et je finis par enfiler cette merveille. Ce fut une révélation ! C'était beaucoup plus confortable que les slips de garçon, c'était doux, joli Et excitant. Je fus convaincu immédiatement.
Curieusement, ma soeur eut à déplorer quelques disparitions de culottes inexpliquées, phénomène qui se reproduisit ensuite aussi étrangement chez des copines d'unif, des amies, des connaissances, des voisines de palier, etc.
En dehors de cela, je m'achète maintenant mes propres petites culottes où certaines vendeuses me reconnaissent, supposant que je suis un grand pourvoyeur de culotte pour ma femme... Je porte des petites culottes pour de nombreuses occasions : seul à la maison, sortie, travail, etc.
Et, le croirez-vous, j'ai conservé une tendresse particulière pour les culottes en coton blanc avec un petit noeud rose sur le devant... ;-)

Voir le profil de l'utilisateur

32 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Mer 4 Juin 2014 - 13:13

Pantylover a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Je viens d'arriver sur ce forum où je trouve (enfin!) d'autres amoureux de la lingerie.
Pour ma part, ma première petite culotte appartenait à ma soeur. Je devais avoir 13 ans et depuis longtemps les rayons lingerie ou les pages sous-vêtements du catalogue Trois Suisses avaient toute mon attention secrète. N'en pouvant plus, j'ai tenté plusieurs approche du tiroir à culottes de ma soeur. Puis, finalement, j'ai pu vaincre ma peur (ou est-ce mon excitation qui l'emporta ?) et je découvris cette endroit magnifique et secret que je recherche toujours aujourd'hui. Par sécurité, je choisis une culotte en bas des petites colonnes où elles étaient rangées afin que cela se remarque le moins possible. C'est en tremblant que j'ai déplié la petite culotte blanche en coton avec son petit noeud rose sur le devant. Je me déshabillais lentement et je finis par enfiler cette merveille. Ce fut une révélation ! C'était beaucoup plus confortable que les slips de garçon, c'était doux, joli Et excitant. Je fus convaincu immédiatement.
Curieusement, ma soeur eut à déplorer quelques disparitions de culottes inexpliquées, phénomène qui se reproduisit ensuite aussi étrangement chez des copines d'unif, des amies, des connaissances, des voisines de palier, etc.
En dehors de cela, je m'achète maintenant mes propres petites culottes où certaines vendeuses me reconnaissent, supposant que je suis un grand pourvoyeur de culotte pour ma femme... Je porte des petites culottes pour de nombreuses occasions : seul à la maison, sortie, travail, etc.
Et, le croirez-vous, j'ai conservé une tendresse particulière pour les culottes en coton blanc avec un petit noeud rose sur le devant... ;-)

Bonjour, Pantylover.
Bienvenue sur le site...
Et je partage tout ce que tu ennonce si bien !
Les petites culottes de femme sont un incroyable paradis de douceurs, de beauté, d'harmonie et d'égance !!!
On ne peut tarir de superlatifs, sans arrêt ajoutés, tellement il s'agit pour nous là d'un monde secret et merveilleux...
Bon séjour à toi sur le site qui nous permet entre nous de s'exprimer entre nous sur cette passion curieuse et secrète.
Bye :-) Bodyblack

Voir le profil de l'utilisateur

33 Les Culottes de ma Soeur le Mer 4 Juin 2014 - 14:15

Bonjour,

Bienvenue Pantylover, heureux de faire ta connaissance.

Comme tu l'as si bien évoqué, et ceci déjà repris par beaucoup d'entre nous, quelle attirance peuvent provoquer les jolies culottes de nos sœurs, cousines, mamans...amies!

Imagine moi, qui ai eu la chance de porter très jeune ces petits dessous confortables autant que mignons, lorsque à l'age ou tu t'es senti attiré irrésistiblement par eux, ma mère m'en a privé pour "répondre aux convenances".
En plus, pour bien me "torturer", je partageais la même chambre et la même armoire que ma sœur jumelle.
Pour ma part, je n'ai pas tenu longtemps et alors que j'étais forcé de porter des slips de garçon, je découvrais en ouvrant l'autre porte de l'armoire des petites culottes qui commençaient à se parer de dentelle.
Alors, j'ai fait comme toi, j'ai commencé par le bas de la pile, avec un avantage : je savais le confort et la douceur que j'allais retrouver.
Mon second avantage a été la compréhension puis la complicité de ma chère frangine lorsqu'elle ma surpris avec une de ses culottes à la main. Mais ça, je l'ai déjà raconté dans un précédent message....

Amitiés,
Lacelover

Voir le profil de l'utilisateur

34 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Mer 4 Juin 2014 - 20:20

Pantylover tu devrais reposter ta superbe présentation à l'endroit prévu > http://dessous.1fr1.net/f3-presentons-nous

Que je puisse te souhaiter la bienvenue  Wink 

Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Jeu 5 Juin 2014 - 10:42

Lacelover a écrit:Bonjour les Ami(e)s,

Comme je suis à l'origine de ce sujet, je vais profiter d'une soirée libre devant mon ordi pour vous raconter mes débuts.

J'ai commencé à porter des culottes grâce à ma mère et à notre situation familiale. J'ai une sœur jumelle et j'ai grandi dans une famille à très faibles revenus...
Du plus loin que je puisse me remémorer(vers 4-5 ans), j'ai porté enfant  les mêmes culottes "Petit Bateau" que ma sœur. Ma mère les achetait par lots sur catalogue (ce qui revenait moins cher) et nous équipait des mêmes slips. Je me souviens même en primaire (Cm1 ou Cm2) avoir porté des culottes blanches toutes simples avec un petit volant de broderie anglaise sur le devant (c'est sans doute pour cela que j'aime toujours la broderie anglaise !).
Pour les jours de sport ou de visite médicale, ma mère prenait soin de me faire porter un slip blanc ou bleu, toujours de fille, mais plus passe partout.

J'ai eu une interruption en rentrant au collège. Ma mère, culpabilisant sans doute, m'a acheté des slips de garçon, a ouverture sur le devant et en coton grossier. Je les trouvait moches, et comble d'infortune, ma sœur commençait à avoir de jolies culottes fleuries ou avec des parements de dentelle !
N'y tenant plus, je lui en ai emprunté à plusieurs reprises dans son côté d'armoire (nous partagions la même chambre et armoire), jusqu'au jour ou elle m'a pris "la culotte à la main"...
J'ai craint qu'elle me dénonce, mais sans doute curieuse à l'age que nous avions (environ 14 ans), elle m'a demandé de l'essayer devant elle et je crois que ça l'a autant amusé qu'excité...
De ce jour, elle m'a régulièrement prêté ses culottes et je les mettais au linge sale une fois portées, ni vu ni connu...
Ma véritable libération fut de pouvoir m'acheter mes propres culottes, j'étais au lycée et je vous raconte pas le stress de mon premier achat! Heureusement, ma complice de sœur était là pour donner le change et j'ai achetés ses services d'accompagnatrice en lui offrant du maquillage.

Aujourd'hui je porte des strings et culottes tous les jours, ma femme est au courant et quand je repense à ma mère et à mes débuts, je comprends la chance que j'ai eu dans mon "malheur" et le cadeau qu'elle m'a fait, intentionnellement ou non.

Désolé d'avoir été un peu long,
Amicalement,
Lacelover

Quelle superbe récit de ta première culotte, Lacelover... Bravo .
Biz Béa

Voir le profil de l'utilisateur

36 Les autres premières petites culottes le Ven 6 Juin 2014 - 11:11

Merci à tous (et toutes ?) pour votre accueil.
Ce fut un réel plaisir de découvrir vos messages et vos passions.

Mais j'aimerais apporter d'autres témoignages encore. Car si cette merveilleuse première petite culotte est exceptionnelle, celle-là même que nous n'oublierons jamais, il en existe d'autres qui furent également des premières fois. Je pense à la première petite culotte achetée, la première "empruntée" et jamais rendue, la première avec laquelle je fis l'amour ou encore la première échangée avec un compatriote de passion. Et comme nous sommes entre nous, n'hésitez pas à me demander ce que vous aimeriez que je vous confie dans ces premières fois.

Mais, aujourd'hui, j'ai une tendresse particulière pour cette première petite culotte achetée. Je devais avoir 16 ans et autant d'années de timidité derrière moi. Mais, inéluctablement, ma passion grandissait et les culottes de ma sœur commençait à me lasser. J'avais envie de découvrir autre chose. Le ciel m'entendit et, au détour d'un rayon de grande surface où je cherchais un article de sport, je tombais nez-à-nez avec elle : une magnifique petite culotte bleue à dentelles transparente, faussement sage et authentiquement attirante. Je tombais sous le charme instantanément. Il fallait qu'elle soit mienne. Mais comment faire ? C'était abominable : j'allais devoir affronter la caissière et son regard inquisiteur. Elle allait savoir, c'est sûr ! Elle allait le dire à tout le monde : "ce garçon porte des petites culottes !". Le dilemme était affreux : ne pas affronter cette gardienne de la pudeur signifiait que cette beauté bleue me resterait inconnue mais pour pouvoir la connaître, je devais affronter la honte de ma passion.
Je résolus alors un stratagème que je considérai comme machiavélique : j'allais essayer la belle sans devoir la sortir du magasin. Je me résolus (plusieurs jours plus tard!) à prendre deux pantalons pour aller dans la cabine d'essayage. Ce que la préposée aux cabines ne vit pas c'est que, dans la poche, ma petite culotte bleue m'attendait. Une fois dans la cabine, tremblant de tous mes membres d'être découvert, j'essayais pour la première fois une culotte qui n'était pas à ma sœur. Ce fut atomique ! Je ne la gardais pas longtemps car je crains une preuve de ma "visite" très difficile à dissimuler... Je remis tout en place, comme si de rien n'était (la remise de la culotte sur son cintre ne fut pas une mince affaire !) et ce souvenir hanta mes plaisirs solitaires pendant de nombreuses fois.
Mais rien ne se calma ! C'était pire ! Repenser à cette petite culotte me rendait fou. M'imaginer la porter à ma guise, ou, mieux encore, la porter devant ma copine de l'époque créait immanquablement une manifestation fort visible dans ma silhouette. N'en pouvant plus, je pris mon courage à deux mains, je rentrais dans le magasin, pris virilement le cintre où ma belle m'attendait, me dirigeait avec nonchalance vers la caisse. Là, il se produisit quelque chose que je n'avais pas prévu : la file ! Il y avait une file de plusieurs personnes en attente de payer. Que des filles en plus ! Je gardais mon trésor le plus discrètement possible mais je sentais bien que mes joues devenaient écarlates. Ce fut enfin mon tour, la caissière prit ma petite culotte, la pointa... et rien d'autre ne se passa. J'ai payé et je suis parti. Pas de commentaire. Pas de regard réprobateur. Rien ! Quelle joie ! Cette première expérience fut le début et l'encouragement d'une longue série qui continue encore aujourd'hui pour mon plus grand plaisir. La seule différence est, qu'à l'époque, je croyais être le seul homme sur terre à vouloir porter des petites culottes.
La petite culotte bleue eut une belle histoire que je vous raconterai peut-être une autre fois si cela vous tente.

Et vous, votre premier achat ?

Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Sam 7 Juin 2014 - 10:11

Joli témoignage

Pantylover a écrit:
Et vous, votre premier achat ?

Pour ma part j'en parle en page 1.

Voir le profil de l'utilisateur

38 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Ven 27 Juin 2014 - 16:18

Soiedouce a écrit:Joli témoignage

Pantylover a écrit:
Et vous, votre premier achat ?

Pour ma part j'en parle en page 1.

Vous avez tous de beau témoignage j'adore vous lire puisque je porte aussi d'la lingerie bisses a toutes.

Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Sam 5 Juil 2014 - 1:33

Pour moi, la première culotte (et la dernière) a été un désastre. A ma taille mais visuellement inacceptable. J'avais juste 20 ans et j'avais acheté un soutien-gorge qui était indisociable du bas.

Quand je vois beaucoup de membre du forum avec des culottes, je trouve ça sympa et je me dis que je voudrais en mettre mais je ne peux tout simplement pas car ma plastique abdominal est affreuse. J'ai toujours était rond mais à force de poids yoyo, mon ventre et ma zone pubienne se sont tout simplement détruite (j'exagère avec le mot mais c'est mon ressenti).

Le jour ou, j'ai décidé d'essayé une culotte: c'était moche. Mon corps n'est pas fait pour cette partie de la lingerie.

Je vous avoue que je mens un peu et qu'il y a un type de culotte qui me va mais c'est pas beau à montrer: les culotte gainante taille haute. J'avoue que j'en mets parfois car après une perte de poids qui devient importante, ces modèles permettent de tenir le ventre qui tombe mais visuellement, j'ai de la peine (le confort l'emporte bien entendu). Je rententerai peut être quand j'aurais finis avec mon poids trop haut et que j'aurais fait reconstruire mon ventre et le reste Smile

Voir le profil de l'utilisateur

40 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Sam 5 Juil 2014 - 18:10

Sacplastique a écrit:Pour moi, la première culotte (et la dernière) a été un désastre. A ma taille mais visuellement inacceptable. J'avais juste 20 ans et j'avais acheté un soutien-gorge qui était indisociable du bas.

Quand je vois beaucoup de membre du forum avec des culottes, je trouve ça sympa et je me dis que je voudrais en mettre mais je ne peux tout simplement pas car ma plastique abdominal est affreuse. J'ai toujours était rond mais à force de poids yoyo, mon ventre et ma zone pubienne se sont tout simplement détruite (j'exagère avec le mot mais c'est mon ressenti).

Le jour ou, j'ai décidé d'essayé une culotte: c'était moche. Mon corps n'est pas fait pour cette partie de la lingerie.

Je vous avoue que je mens un peu et qu'il y a un type de culotte qui me va mais c'est pas beau à montrer: les culotte gainante taille haute. J'avoue que j'en mets parfois car après une perte de poids qui devient importante, ces modèles permettent de tenir le ventre qui tombe mais visuellement, j'ai de la peine (le confort l'emporte bien entendu). Je rententerai peut être quand j'aurais finis avec mon poids trop haut et que j'aurais fait reconstruire mon ventre et le reste Smile
Il y a des culottes hautes sans être gainantes mais elles ont l'avantage de cacher le ventre. J'en possède une :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après, si tu la portes avec un serre taille comme sur mon avatar, peu importe ce qu'il y a dessous, il n'en ressort qu'un ventre plat Wink
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Lun 11 Aoû 2014 - 21:05

Bonsoir,

Ma première culotte était celle de ma mère et dans les années 70, le terme culotte n'était pas usurpée  Smile la taille des soutiens gorges ne correspondait pas à ma morphologie Wink

Ensuite, dès mes premiers salaires, j'ai pu m'en acheter. La première était avec un ensemble soutien gorge et porte jartelle. Je les achetai tard le soir à la fermeture des grandes surfaces.

Plus tard, j'ai compléter ma collection avec d'autres ensembles, notamment un teddy, ce fût le début d'une collection assez impressionnante.

Maintenant, comme beaucoup, l'age ne me permet plus de porter ce que je portais il y a 30 ans, la taille a beaucoup pris (d'un 90A, je suis passer à un 100A) et les sous vêtements correspondant ne sont plus les mêmes.

Voir le profil de l'utilisateur

42 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Lun 11 Aoû 2014 - 22:46

chantelle37 a écrit:Plus tard, j'ai compléter ma collection avec d'autres ensembles, notamment un teddy, ce fût le début d'une collection assez impressionnante..
mmmh, un teddy, une pièce que je convointe depuis quelques temps, mais je n'ai pas encore trouvé une pièce intéressante et abordable financièrement...

Voir le profil de l'utilisateur

43 Mes premiers souvenirs de culotte. le Dim 26 Aoû 2018 - 2:29

Bonjour à tous et toutes.

Voila j' ai 42 ans aussi loin que je me souvienne ma première petite culotte fut une que j' avais emprunter à ma tante qui m' a élever pas mal d' année comme son fils où plutôt comme sa fille lors de mes 8-9 ans : elle était douce, soyeuse toute noire avec de la dentelle rouge Bordeaux sur le devant et à la ceinture je fut envahie de sensation aussi de volupté. J' adorais la porter sur moi mêmes sous mon pantalon parfois avec ses collants. Jusqu'au jour mon petit secret à été découvert par elle lors d' un banal rendez vous médical (la honte et le feu aux joues) que j' ai eu ce jour là. De fil en aiguille une complicité s' installa entres elle et moi où elle m' acheta mes propres culottes et collants, la lingerie, bas et porte-jarretelles me fut introduit que plus tard à 12-14 ans je sais plus.

Bref mon 1er achat de culotte et de lingerie en solo je devais avoir 16-17 ans se fut un ensemble de lingerie bleu/nuit avec de la dentelle ivoire composé du soutien-gorge, de la culotte (et oui j' aime ni les strings, ni les tangas) et du porte-jarretelles assortis que j' avais acheter au rayon lingerie des Galeries Lafayette de Paris avec l' aimable participation d' une vendeuse du rayon Michèle son prénom (que j' oublierais pas) qui me conseilla par la suite sur mes achats de lingerie : je repartis avec vraiment ma toute 1ere parure féminine avec deux jolies paires de bas dans le sac (ivoire et marron foncée) en cadeaux. Qu' une fois rentré chez moi je me dépêchais de me doucher pour me parer des ses atours la sensation fut pour moi immense de me voir dans la psychée de ma chambre juché sur mes escarpins blanc et perruquer pour cette séance.

Aussi mon 1er achat de lingerie en tant que femme (j' ai et avais l' habitude de me travestir) remonte à mes 19 ans lors d' un séjour à Lyon durant mes vacances dans une petite boutique de lingerie à l' ancienne avec une patronne et une vendeuse vraiment charmantes toutes les deux. Dans la vitrine remplis de frou frous et de sublime pièces de lingerie comme on en fait plus j' avais jeter mon dévolus sur un ensemble de lingerie en satin noir et dentelle rouge sang d' une pure merveille de confection avec le soutien-gorge, la culotte qui me faisait des jolies fesses en tulle rouge derrière tout en transparence et devant en satin noir avec des liserés en dentelle rouge avec des petites perles du plus bel effet qu' ainsi mon 1er serre-taille assortis. J' ai craquer ma CB pour cet ensemble de luxe : je m' offris par la même occasion le déshabillé. J' ai ressentis beaucoup d' émois quand la vendeuse me mit le soutien-gorge sur ma poitrine ainsi quand elle m' a aider à ceint le serre-taille (j' avais prévue le coup en embarquant des bas coutures) dans mon sac dont elle me mit et attacha au 6 jarretelles. Je fut transporter de joie et de bonheur lors de ce moment magique. Résultat je suis sortie avec sur moi de ma nouvelle parure de ma robe moulante noir irisée de gris avec mon ancienne lingerie dans un sac et des achats de bas et collants supplémentaire.

Moment magique qui font de moi la personnes que je suis actuellement.

J' ai eu au fil des années des moments de doutes sur ce que/qui j' était vraiment. J' avais refouler cette lubie au plus profond de moi puis le déclic au fil des mes nombreuses recherche au début d' internet dans les années 90 où je compris que j' était pas seuls dans le fait qu' un homme puisse aimer et porter de la lingerie tous les jours. J' ai pu recommencer à le faire sans que cela gêne le monde c' est grâce à ce genre de site on peut plus facilement avouer ses passions que on se mieux. Encore merci pour cet espace de liberté.

J' ai une compagne depuis plus de 18 ans qui me comprend et qui partage ma passion de la lingerie, bas et collant. Qui m' aide dans mes weekends au féminin à me sentir ce que je suis vraiment au fond de moi. Un homme au féminin.

Voilà ma petite contribution à ce site.

Tendresse à tous et toutes.

Nadège aka Jérôme.

Voir le profil de l'utilisateur

44 ma première culotte le Dim 26 Aoû 2018 - 19:47

merci de nous avoir fait part de ton expérience qui s'est passée fort bien et qui t'a permis d'accomplir tes désirs
Une bien belle reconstitution de ta vie passée
Je pense que nous aurons peut-être la chance de te retrouver sur un autre sujet
Je n'ai pas de blog mais tu peux regarder sur mon profil les sujets traités, tu trouveras sans doute quelque chose d'intéressant à lire
Dom94



Voir le profil de l'utilisateur

45 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Mer 29 Aoû 2018 - 6:58

worldoflingerie j'ai adoré ton récitainsi que l'expression je suis un homme au féminin qui me correspond completement.je suis cela un homme -féminin,qui adore la lingerie fine qu'elle qu'elle soit.
je ne me souviens plus de ma premiere petite culotte en nylon, en revanche je n'ai jamais oublié ma premiere combinaison que tout petit déjà j'avais chipé a ma mère.
elle était jaune a dentelle blanche, c'était mon doudou.
ont oublie pas ces choses la,ces moments la ,qui influent le reste de notre vie.
en tous cas je suis tres heureux en femme et ne regrette rien au contraire.
merci pour ton délicieux récit.

Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Mer 29 Aoû 2018 - 15:07

Je ne sais plus de quand date mon premier contact avec la lingerie féminine, je dirais il y a 20 à 25 ans.
j'ai ressenti l'envie d'essayer les bas et les petites culottes de mon épouse. Profitant d'une journée seul, je suis passé à l'acte avec un sentiment de culpabilité énorme.
Mon éducation, ou plutôt devrais-je dire le lavage de cerveau, subi durant mon enfance et adolescence par l'éducation stricte reçue à l'école et par ma famille, ne m'aidait vraiment pas.
Pourtant, l'envie de porter cette lingerie fut le plus fort et je mis les bas, la petite culotte et un soutien-gorge.
Une sensation étrange me remplit et l'excitation fut à son comble. Je me sentais vraiment bien, avec un sentiment de bonheur total.
J'ai caché ce penchant pendant de nombreuses années de peur de la réaction de mon épouse jusqu'au jour où j'ai pris mon courage à plus que 2 mains pour lui avouer que la lingerie féminine m'attirait énormément et que je me sentais vraiment bien quand j'en portais. J'ai profité d'une soirée en amoureux au cours de laquelle nous avons joué à si je mettais ta petite culotte, tes bas...
A ma grande surprise, elle me dit qu'elle s'en doutait depuis un certain temps et que ça ne la dérangeait absolument pas, au contraire, elle était très heureuse que je lui ait fait confiance et que c'était pour elle une grande preuve de l'amour que je lui porte.
Vous comprendrez aisément que je ne l'en aime que plus !
Depuis, je porte string, porte jarretelle, nuisette, bas, body quand je veux. Elle m'aide à faire mes choix et m'offre quelques pièces que je porte avec encore plus de plaisir.
Nous sommes mariés depuis bientôt 40 ans, de graves problèmes de santé m'ont éloigné du forum pendant plus d'un an, mais je reviens avec l'envie de partager mon bonheur avec vous, en espérant et en vous souhaitant d'avoir comme moi une épouse qui vous soutient dans votre passion de la lingerie.
Bises

Voir le profil de l'utilisateur

47 Re: VOTRE PREMIERE CULOTTE le Mer 29 Aoû 2018 - 15:42

c'est bien le cas pour moi,merci pour ton récit et bon retour parmi nous.

Voir le profil de l'utilisateur

48 premiere culotte le Mer 29 Aoû 2018 - 23:09

je ne sais plus quand ça date mais en étant tout petit vers l'âge de 8 ans j'ai porté une culotte de ma grand-mère trouvée dans la lingerie, elle n'en a rien su et après ce fût une de ma mère, je me souviens même en avoir achetée une en disant que c'était pour ma maman et que la vendeuse a souri en me la faisant payer, je l'ai portée pendant un moment,je la cachais mais elle n'a jamais été découverte. j'ai toujours adoré le nylon des années 60
Je me souviens qu'un autre fois j'avais acheté un slip nylon décoration léopard (disant que c'était pour ma copine qui avait 18 ans) elle a été découverte fortuitement un jour où j'étais dans un bistrot et quand je me suis levé le dos de celle-ci est apparue sous mon short et que l'on m"a dit:tu portes la culotte de ta soeur,j'étais honteux mais ça ne m'a empêché de continuer à la porter, dans la même période j'ai acheté porte-jarretelles et collants que je mettais sous mon pantalon, j'avais aussi une combinaison en nylon car j'adorais le toucher de cette matière

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum